Accélérez sur le chemin de l'agriculture connectée

L’agriculture de précision devient la norme et son importance, ainsi que son impact, vont continuer à progresser dans le futur. Les constructeurs proposent aujourd’hui de nombreuses solutions aux agriculteurs pour produire davantage avec moins  d’intrants ou utiliser plus efficacement les intrants pour faire progresser non seulement les marges, mais également la durabilité.

Kverneland Group est le fondateur du standard ISOBUS - la solution ‘plug & play'.

Kverneland Group est le fondateur du standard ISOBUS. Le point de départ était, et est toujours, que l’ISOBUS est la base de TOUTE connectivité. Pour l’agriculteur, une solution de type ‘plug & play’ est très importante.

Deuxièmement, notre force est de toujours assurer une compatibilité. Les agriculteurs peuvent consulter la base de données AEF afin de vérifier facilement la compatibilité. Ils ne devraient pas s’inquiéter de savoir si leur tracteur ou leur machine sont en mesure de communiquer entre eux ou pas. Grâce à un terminal connecté ISOBUS, les choses sont simples et uniquement simples. Nous disposons d’une longue expérience dans les GEOsystems : des machines intelligentes qui travaillent avec une grande précision grâce l’utilisation du GPS (RTK) et de l’autoguidage, du contrôle des courbes (avec le GEOSEED®), le contrôle des sections et le dosage variable (avec le GEOSPREAD®) et l’utilisation de capteurs intelligents.

Ce sont justement ces capteurs qui vont connaitre un fort développement au cours des années à venir. L’avenir de l’agriculture passera par une plus grande productivité et un usage plus efficace des terres, des ressources et des engrais. Lorsque les capteurs, les jauges et les équipements auront la possibilité de fournir des données vers un serveur centralisé, les possibilités de gérer les productions végétales et les tâches sur l’exploitation seront quasi infinies.

"Nous travaillons sur des outils nous permettant de collecter et envoyer automatiquement les données des machines, car nous sommes persuadés que c’est une base essentielle pour développer des outils répondant aux besoins du futur."

La ferme du futur sera gérée depuis l’ordinateur de l’agriculteur. Il pourra traiter des données de rendements, vérifier l’état de santé de ses cultures, ainsi que suivre et régler les performances de ses machines. En route donc vers une gestion plus intelligente, plus efficace et plus aisée.

Vous avez une question ?